Архитектура Аудит Военная наука Иностранные языки Медицина Металлургия Метрология
Образование Политология Производство Психология Стандартизация Технологии 


Les differents types de sens.




Les différents types de sens. Les sens des mots se laissent classer d'après quelques types essentiels.

Tout mot polysémique possède un sens propre et des sens dérivés. Donc, le sens propre d'un mot est celui qui ne se laisse historiquement ramener à aucun de ses sens actuels, alors que les sens dérivés remontent directement ou indirectement au sens propre. Le sens propre et les sens dérivés d'un mot ne peuvent être dégagés qu'à la suite d'une analyse diachronique.

Dans la synchronie on distingue 1e sens principal et les sens secondaires d'un mot polysémique. Le sens principal, étant le plus usité à une époque donnée, constitue la base essentielle du développement sémantique ultérieur du mot. Il peut coïncider tantôt avec son sens propre, tantôt avec le dérivé.

On distingue aussi les sens phraséologiquement liés s'opposent aux sens dits libres. Les sens propres des mots table, chaise, mur, homme, animal sont libres quant à leur faculté de se grouper, de s'employer avec d'autres mots. L'emploi de ces mots avec les autres dépend exclusivement des notions qu'ils expriment et de la faculté de ces notions de s'associer à d'autres notions (d'après les lois de la logique et les lois régissant les liens possibles entre les phénomènes de la réalité). (d'exemple le mot bouche < lat. pop. bue-ça ; les significations les plus importantes de ce mot sont : 1) cavité si­tuée au bas du visage et qui sert à parler, à manger ; 2) ouverture (d'un four, d'un canon, du métro) : 3) pi. embouchure (d'un fleuve). Les deux derniers sens peuvent être historiquement ramenés au premier signalé ; ils doivent être considérés comme en étant dérivés)

 

2. Les locutions phraséologiques.

Les locutions phraséologiques sont des unités lexicales qui par leur fonctionnement se rapprochent souvent des mots ce qui permet d'envisager leur création à côté de la formation des mots.

Les locutions phraséologiques, diffèrent par le degré de leur stabilité et de leur cohésion. Ch. Bally distingue deux types essentiels de locutions phraséologiques : il nomme unités celles dont la cohésion est absolue et celles dont la cohésion n'est que relative.

Vinogradov distingue les locutions phraséologiques suivantes : les unités indécomposables, les unités et les combinaisons phraséologiques. Les deux premiers types de locutions constituent un groupe synthétique, le dernier type représente un groupe analytique. Vinogradov porte son attention sur les particularités d’ordre structurale et grammaticale des locutions phraséologiques

Les principes de classification des locutions phraséologiques.

La locution phraséologique est un phénomène complexe qui se prête à une étude multilatérale. De là les difficultés se présentent dans la classification des locutions phraséologiques qui pourraient être groupées à partir de principes divers reflétant leurs nombreuses caractéristiques (degré de stabilitée, de fusion sémantique structure).

1. d'après le degré de la motivation on distingue

- les locutions immotivées («avoir pas froid aux yeux — «avoir de l'énergie, du courage»),

- sémantiquement motivées (rire du bout des lèvres — «sans en avoir envie»)

- les locutions à sens littéral (livrer une bataille, se rompre le cou).

2. D'après leurs fonctions communicatives on pourrait dégager

- les locutions à valeur intellectuelle (salle à manger, le bon sens, au bout du compté),

- à valeur logico-émotionnelle (droit comme une faucille — «tordu», ses cheveux frisent comme des chandelles — « elle a des cheveux plats»),

- à valeur affective (Flûte alors! — qui marque le dépit.)

3. Le fonctionnement syntaxique distinct des locutions phraséologiques permet de les qualifier

- d'équivalents de mots (pomme de terre, tout de suite, sans cesse),

- de groupements de mots (courir un danger, embarras de richesse),

- d'équivalents de phrases (c 'est une autre paire de manches; qui dort dîne; qui trop embrasse mal étreint, prov.)

Les locutions phraséologiques pourraient être classées à partir d'autres principes dont la structure grammaticale, l'appartenance à un style fonctionnel. Toutefois le principe sémantique, paraît être un des plus fructueux. Il permet de répartir les locutions phraséologiques en plusieurs groupes qui se retrouvent dans des langues différentes. La synonymie des locutions phraséologiques.

Les locutions phraséologiques sont souvent des synonymes de mots isolés. (se replier et s'enfuir - battre en retraite et plier bagage). Les locutions phraséologiques servent générale­ment à rendre la parole plus colorée : tailler une bavette, savonner la tête à qn, battre la breloque, mettre qqn sur la paille, perdre la boussole sont plus évocateurs que bavarder, gronder, divaguer, ruiner et s'affoler. D'autre part, les locutions phraséologiques peuvent aussi former des séries synonymiques. Pour rendre l'idée qu'on est démuni d'argent on dit n 'avoir pas un rond ou être à sec, être sur le sable.


Экзаменационный билет №14

Sections française, III-ème année (pour les traducteurs)

Examen de lexicologie

1. Les mécanismes de l'évolution sémantique du mot: la restriction l'extensions, le déplacement ou le glissement de sens.

2. Les dictionnaires unilingues.

3. L'analyse contrastive lexicologique de l'extrait d'un texte français original et de sa traduction.

 

1. Les mécanismes de l'évolution sémantique du mot: la restriction(сужение), l'extensions (расширение), le déplacement (перестановка) ou le glissement (скольжение) de sens.

Чем уже значение, тем шире дефиниция и наоборот. (схема Гака – квадрат А с двумя квадратиками внутри В и С. Наверху род (le genre), внизу вид (l’espece). Сверху вниз – le passage du genre a l’espece (la restriction). Снизу вверх - le passage de l’espece a genre (l'extensions). От В к С или от С к В – le deplacement (en la glissement) ).



Например: Кошка – родовое понятие – домашнее животное, мяукает. – от родового к видовому – дом.животное, мяукает, женского пола. (кот – видовое, нет родового). – от видового в видовому (метафора) – по улице идет кошка (лев, тигр). + кошки – монтерные ботинки.

On examine le proces semantique sous deux aspects, nottament comme un phenomene linguistique (le mot) et logico-physiologiaue (la notion).

Analysé sous les aspect linguistique, l'évolution sémantique est la description d’une signification individuelle de la langue. Tous changements semantique se manifestent par l’extention des possibilites combinatoires des mots dans la parole.

Du point de vue logico-psychologique l'évolution sémantique pré­sente quelques types différents. Ce sont la restriction et l'extension du sens, la métonymie, la métaphore, le glissement de sens qui sont les procès sémantiques fondamentaux éventuellement accompagnés de modifications affectives amenant à l'amélioration ou la péjoration, à l'affaiblissement ou l'intensification du sens des mots.

La restriction et l'extension du sens d'un mot. On existe à la restriction ou à l'extension du sens d'un mot

lorsqu'il y a quelques spécialisations ou généralisations de la notion exprimée. (p.ex. en quelques cas de restruction du sens (дефиниция расширяется) le verbe «cuillir» (ramasser-подбирать, rassembler-собирать) on pouvait cueillir des branches, de pierres etc(au moyen age) A nos jours ce verbe ne signifie que «separer une fleur, un fruit de l’arbre qui la produit»).

Le mot «viande» revient du mot lat. «vivere» (vivre). Ce mot signifiait au 17 siecle «n’importe quelle nourriture». Plus tard le sens de ce mot s’est restreint et il ne disigne aujourd’hui que l’aliment «la chair des animaux de baucherie».

Regle: La restruction du sens est une consequence de la reduction de la fonction nominative du mot qui de l’expression des notions de genre passe a l’expression des notion d’espece.

L’extension du sens present un mouvement contraire, dans ce cas le mot recoit une plus grande liberte a l’expression de la notion de sa fonction nominative.

Le verbe «arriver» (arripare,lat) signifiait d’abord «atteindre la rive» - приставать к берегу. Ensuite ce mot a recu une autre signification: «parvenir dans n’importe quel lieu».

 

 





Рекомендуемые страницы:


Читайте также:



Последнее изменение этой страницы: 2016-03-22; Просмотров: 1305; Нарушение авторского права страницы


lektsia.com 2007 - 2021 год. Все материалы представленные на сайте исключительно с целью ознакомления читателями и не преследуют коммерческих целей или нарушение авторских прав! (0.012 с.) Главная | Обратная связь